Cinq perspectives sur l'économie culturelle mondiale

Kim Spence, Christiaan De Beukelaer, Marc Rubio (Translator)

Research output: Chapter in Book/Report/Published conference proceedingConference contribution

Abstract

Depuis le début des années 2000, les industries culturelles et créatives sont
devenues les termes clés de l’imaginaire économique, aux niveaux macro et micro. Elles fournissent des discours permettant respectivement d’expliquer comment stimuler la croissance économique et comment organiser la production des expressions culturelles. Malgré l’insistance sur le fait qu’il s’agit d’outils analytiques plutôt que de recettes prescriptives, la seconde approche l’a emportée. Dans cet article, nous explorons cette tension en proposant cinq prismes idéologiques à travers lesquels le discours multipolaire sur l’économie culturelle est communément défini : laudatif, ambitieux, dissident, agnostique, réflexif. Il s’agit d’idéaux-types idéologiques, qui n’apparaissent que rarement en pratique, la plupart des gens
et des documents mêlant au moins deux approches. Mais ils sont utiles pour comprendre pourquoi et comment le discours sur les industries culturelles et créatives a fini par prendre des significations si diverses pour différentes personnes ou dans différents contextes. Plutôt que de rester confiné dans ces « silos », nous pensons que les termes économie, culturelle et mondiale contribuent au développement d’une compréhension critique des options normatives que l’économie culturelle représente. C’est dans ces options normatives qu’une variété de trajectoires peuvent être imaginées et poursuivies.

English translation:

Since the early 2000s, the cultural and creative industries have been
become the key terms of the economic imagination, at both macro and micro levels.
Discourses have emerged, explaining, respectively, how to stimulate economic growth and how to organize the production of cultural expressions. Despite the insistence that these are analytical tools rather than prescriptive recipes, the second approach has prevailed. In this article, we explore this tension by proposing five ideological prisms through which this multipolar discourse on the cultural economy is commonly defined: celebratory, aspirational, refusenik, agnostic, reflective.
Original languageFrench
Title of host publicationQuestions de communication, série actes 38 / 2018
Subtitle of host publicationFinancement participatif. Les nouveaux territoires du capitalisme
PublisherPresses universitaires de Nancy - Editions Universitaires de Lorraine
Chapter6
Pages81-96
Number of pages15
Publication statusPublished - 25 Apr 2019

Cite this

Spence, K., De Beukelaer, C., & Rubio, M., (TRANS.) (2019). Cinq perspectives sur l'économie culturelle mondiale. In Questions de communication, série actes 38 / 2018 : Financement participatif. Les nouveaux territoires du capitalisme (pp. 81-96). Presses universitaires de Nancy - Editions Universitaires de Lorraine.
Spence, Kim ; De Beukelaer, Christiaan ; Rubio, Marc. / Cinq perspectives sur l'économie culturelle mondiale. Questions de communication, série actes 38 / 2018 : Financement participatif. Les nouveaux territoires du capitalisme. Presses universitaires de Nancy - Editions Universitaires de Lorraine, 2019. pp. 81-96
@inproceedings{09384e90de244699a508182226d95326,
title = "Cinq perspectives sur l'{\'e}conomie culturelle mondiale",
abstract = "Depuis le d{\'e}but des ann{\'e}es 2000, les industries culturelles et cr{\'e}atives sontdevenues les termes cl{\'e}s de l’imaginaire {\'e}conomique, aux niveaux macro et micro. Elles fournissent des discours permettant respectivement d’expliquer comment stimuler la croissance {\'e}conomique et comment organiser la production des expressions culturelles. Malgr{\'e} l’insistance sur le fait qu’il s’agit d’outils analytiques plut{\^o}t que de recettes prescriptives, la seconde approche l’a emport{\'e}e. Dans cet article, nous explorons cette tension en proposant cinq prismes id{\'e}ologiques {\`a} travers lesquels le discours multipolaire sur l’{\'e}conomie culturelle est commun{\'e}ment d{\'e}fini : laudatif, ambitieux, dissident, agnostique, r{\'e}flexif. Il s’agit d’id{\'e}aux-types id{\'e}ologiques, qui n’apparaissent que rarement en pratique, la plupart des genset des documents m{\^e}lant au moins deux approches. Mais ils sont utiles pour comprendre pourquoi et comment le discours sur les industries culturelles et cr{\'e}atives a fini par prendre des significations si diverses pour diff{\'e}rentes personnes ou dans diff{\'e}rents contextes. Plut{\^o}t que de rester confin{\'e} dans ces « silos », nous pensons que les termes {\'e}conomie, culturelle et mondiale contribuent au d{\'e}veloppement d’une compr{\'e}hension critique des options normatives que l’{\'e}conomie culturelle repr{\'e}sente. C’est dans ces options normatives qu’une vari{\'e}t{\'e} de trajectoires peuvent {\^e}tre imagin{\'e}es et poursuivies.English translation:Since the early 2000s, the cultural and creative industries have beenbecome the key terms of the economic imagination, at both macro and micro levels. Discourses have emerged, explaining, respectively, how to stimulate economic growth and how to organize the production of cultural expressions. Despite the insistence that these are analytical tools rather than prescriptive recipes, the second approach has prevailed. In this article, we explore this tension by proposing five ideological prisms through which this multipolar discourse on the cultural economy is commonly defined: celebratory, aspirational, refusenik, agnostic, reflective.",
author = "Kim Spence and {De Beukelaer}, Christiaan and Marc Rubio",
year = "2019",
month = "4",
day = "25",
language = "French",
pages = "81--96",
booktitle = "Questions de communication, s{\'e}rie actes 38 / 2018",
publisher = "Presses universitaires de Nancy - Editions Universitaires de Lorraine",

}

Spence, K, De Beukelaer, C 2019, Cinq perspectives sur l'économie culturelle mondiale. in Questions de communication, série actes 38 / 2018 : Financement participatif. Les nouveaux territoires du capitalisme. Presses universitaires de Nancy - Editions Universitaires de Lorraine, pp. 81-96.

Cinq perspectives sur l'économie culturelle mondiale. / Spence, Kim; De Beukelaer, Christiaan; Rubio, Marc (Translator).

Questions de communication, série actes 38 / 2018 : Financement participatif. Les nouveaux territoires du capitalisme. Presses universitaires de Nancy - Editions Universitaires de Lorraine, 2019. p. 81-96.

Research output: Chapter in Book/Report/Published conference proceedingConference contribution

TY - GEN

T1 - Cinq perspectives sur l'économie culturelle mondiale

AU - Spence, Kim

AU - De Beukelaer, Christiaan

A2 - Rubio, Marc

PY - 2019/4/25

Y1 - 2019/4/25

N2 - Depuis le début des années 2000, les industries culturelles et créatives sontdevenues les termes clés de l’imaginaire économique, aux niveaux macro et micro. Elles fournissent des discours permettant respectivement d’expliquer comment stimuler la croissance économique et comment organiser la production des expressions culturelles. Malgré l’insistance sur le fait qu’il s’agit d’outils analytiques plutôt que de recettes prescriptives, la seconde approche l’a emportée. Dans cet article, nous explorons cette tension en proposant cinq prismes idéologiques à travers lesquels le discours multipolaire sur l’économie culturelle est communément défini : laudatif, ambitieux, dissident, agnostique, réflexif. Il s’agit d’idéaux-types idéologiques, qui n’apparaissent que rarement en pratique, la plupart des genset des documents mêlant au moins deux approches. Mais ils sont utiles pour comprendre pourquoi et comment le discours sur les industries culturelles et créatives a fini par prendre des significations si diverses pour différentes personnes ou dans différents contextes. Plutôt que de rester confiné dans ces « silos », nous pensons que les termes économie, culturelle et mondiale contribuent au développement d’une compréhension critique des options normatives que l’économie culturelle représente. C’est dans ces options normatives qu’une variété de trajectoires peuvent être imaginées et poursuivies.English translation:Since the early 2000s, the cultural and creative industries have beenbecome the key terms of the economic imagination, at both macro and micro levels. Discourses have emerged, explaining, respectively, how to stimulate economic growth and how to organize the production of cultural expressions. Despite the insistence that these are analytical tools rather than prescriptive recipes, the second approach has prevailed. In this article, we explore this tension by proposing five ideological prisms through which this multipolar discourse on the cultural economy is commonly defined: celebratory, aspirational, refusenik, agnostic, reflective.

AB - Depuis le début des années 2000, les industries culturelles et créatives sontdevenues les termes clés de l’imaginaire économique, aux niveaux macro et micro. Elles fournissent des discours permettant respectivement d’expliquer comment stimuler la croissance économique et comment organiser la production des expressions culturelles. Malgré l’insistance sur le fait qu’il s’agit d’outils analytiques plutôt que de recettes prescriptives, la seconde approche l’a emportée. Dans cet article, nous explorons cette tension en proposant cinq prismes idéologiques à travers lesquels le discours multipolaire sur l’économie culturelle est communément défini : laudatif, ambitieux, dissident, agnostique, réflexif. Il s’agit d’idéaux-types idéologiques, qui n’apparaissent que rarement en pratique, la plupart des genset des documents mêlant au moins deux approches. Mais ils sont utiles pour comprendre pourquoi et comment le discours sur les industries culturelles et créatives a fini par prendre des significations si diverses pour différentes personnes ou dans différents contextes. Plutôt que de rester confiné dans ces « silos », nous pensons que les termes économie, culturelle et mondiale contribuent au développement d’une compréhension critique des options normatives que l’économie culturelle représente. C’est dans ces options normatives qu’une variété de trajectoires peuvent être imaginées et poursuivies.English translation:Since the early 2000s, the cultural and creative industries have beenbecome the key terms of the economic imagination, at both macro and micro levels. Discourses have emerged, explaining, respectively, how to stimulate economic growth and how to organize the production of cultural expressions. Despite the insistence that these are analytical tools rather than prescriptive recipes, the second approach has prevailed. In this article, we explore this tension by proposing five ideological prisms through which this multipolar discourse on the cultural economy is commonly defined: celebratory, aspirational, refusenik, agnostic, reflective.

M3 - Conference contribution

SP - 81

EP - 96

BT - Questions de communication, série actes 38 / 2018

PB - Presses universitaires de Nancy - Editions Universitaires de Lorraine

ER -

Spence K, De Beukelaer C, Rubio M. Cinq perspectives sur l'économie culturelle mondiale. In Questions de communication, série actes 38 / 2018 : Financement participatif. Les nouveaux territoires du capitalisme. Presses universitaires de Nancy - Editions Universitaires de Lorraine. 2019. p. 81-96